31, 242, 357, 352… ou la numérotation des chaînes locales

Il ne s’agit pas ici d’un jeu de loto mais de la ribambelle de numéros que doit afficher une chaîne locale dans sa communication.

La mise à jour du tableau de diffusion des chaînes locales depuis l’année dernière montre qu’il y a eu peu de changement. Tandis qu’une petite quarantaine de chaîne est présente sur la TNT, la diffusion via Internet s’accroit … doucement. Pour de nombreuses chaînes locales, c’est souvent une bataille de plusieurs années pour être diffusées via les FAI alors que la loi oblige la reprise par les distributeurs de service des chaînes ayant signé un contrat d’objectifs et de moyens avec une collectivité locale.

Notre dernier bilan fait état de 44 chaînes reprises par Orange (mais celles-ci ne sont pas forcément diffusées sur l’ensemble du territoire), Free 41 chaînes et SFR 38.

Ce bilan montre également l’extrême hétérogénéité des numéros attribués aux chaînes locales. Malheureusement, si les parlementaires ont accordé aux chaînes nationales de la TNT une numérotation respectant celle-ci (donc de 0 à 29), ils n’ont pas souhaité inscrire dans la loi ce respect de la numérotation pour les chaînes de télévision produisant et diffusant de l’information locale. L’information locale aurait-elle moins d’importance ?

 

150701_TLSP_IMG_CanauxDistrib

 

Share '31, 242, 357, 352… ou la numérotation des chaînes locales' on Delicious Share '31, 242, 357, 352… ou la numérotation des chaînes locales' on Digg Share '31, 242, 357, 352… ou la numérotation des chaînes locales' on Facebook Share '31, 242, 357, 352… ou la numérotation des chaînes locales' on Twitter Share '31, 242, 357, 352… ou la numérotation des chaînes locales' on Email Imprimer cette page Imprimer cette page